Ah, les murs ! Toute une histoire ! Parfois poétique, parfois triste. Il est des murs qui enferment, et ceux qui séparent, et il en existe quelques-uns dans le monde, il y a ceux destinés à cacher la misère, et ceux pour se protéger, il y a ceux qui murmurent, et ceux qui crient parfois, il y a enfin et surtout des murs accueillants, ouverts sur le monde, sur l’art. Précieux, très précieux ces murs. Discrets, à l’abri des regards, ils sont source d’inspiration pour les artistes maquisArts, pour notre grand plaisir. Des murs ouvreurs d’espaces, d’imaginaires… telle une agréable mélodie aux notes brodées de poésie, de fantaisie, de rêves fragiles, éphémères.

Nexer, Zhuj, London, Franquille, Rixe…nous posent au cœur de leurs créations. Un tableau printanier exquis où tout n’est que douceur, couleurs, harmonie et humour aussi. Du vert tendre, frais, gracieux, telles ces feuilles de diverses essences tout juste écloses, aux montagnes qui se profilent à l’horizon dont le Mont Fuji toujours aussi majestueux, aux maisons aux toits typiques traditionnels, à la mer scintillant au clair de lune; belle émotion que ces boutons de fleurs de cerisiers palpitant de vie! Charme, finesse et délicatesse aussi de ce visage ombré, fleuri, auréolé de beaux motifs calligraphiés, l’ensemble créant un superbe contraste avec le vert de la mer ourlée d’écume en arrière-plan.

C’est le printemps ! Une fresque collective sensible, créative, profonde aux accents japonais, traversée par une brise légère, fraîche, chatoyante de ses couleurs, de  sa bonne humeur. Chaque détail respire le frémissement de la vie, le renouveau. Un immense Merci à vous Artistes passionnés, artisans de ces précieux instants de rêve. C’est le « Mur de l’Art Éphémère », source intarissable d’inspiration riche, diverse, toujours renouvelée. Un de ces murs qu’on aimerait voir fleurir un peu partout ! A suivre…

55

44

33

22

Femme 2