Les Belles Sources

Car le poète est un four à brûler le réel. De toutes les émotions brutes qu’il reçoit, il sort parfois un léger diamant d’une eau et d’un éclat incomparables. Voilà toute une vie comprimée dans quelques images et quelques phrases. Pierre Reverdy

A propos

BIENVENUE

AUX BELLES SOURCES

 

Source de vie

L’eau n’est pas nécessaire à la vie, elle est la vie, et sans eau tout se dessèche et meurt…  Ainsi étaient les Belles Sources, des milliards de gouttes d’eau tantôt cascades fougueuses, tantôt ruisseaux serpentant parmi une végétation luxuriante, tantôt fontaines désaltérant les passants…  » Femme-oiseau de la mosaïque, elle parait aujourd’hui, pour ses concitoyens, à demie effacée. Or, son chant demeure. «  Ainsi parlait Assia Djebar d’une mosaïque qui, à moitié effacée, se laissait plus deviner que voir, et bien que taries, « Les Belles Sources » continuent à nous chanter leur musique douce et mélodieuse, bruissement furtif de leurs eaux cristallines coulant harmonieuses, telle une belle poésie qu’un sublime chaos de verdure enlace généreusement, feuillages denses frémissant de vie, gracieusement chahutés par le souffle vivifiant des montagnes, nuit profonde où des étoiles par milliers jaillissent, scintillant malicieusement dans la brise d’un soir d’été, fraiche, légère, exquise de ses senteurs au jasmin que l’aube lumineuse pousse doucement vers les patios encore silencieux, mais agréablement réveillés par le gazouillis matinal indiscipliné des oiseaux, chaude journée d’été assourdissante de ses cigales au détour des jolies maisons de  tuiles rouges bien calfeutrées dans la fraicheur des pièces ….

Alors les Arts, les Cultures, les Patrimoines, ces autres belles sources au long cours… Poétiques comme l’eau, en mouvement comme l’eau, source de vie comme l’eau… délaissés, minorés, fragilisés un peu partout et pourtant si belles…. Les Arts, Cultures et Patrimoines sont ce trait d’union, cette rencontre avec d’autres imaginaires, d’autres rêves, d’autres horizons libres, ouverts, denses, riches et diversifiés… une belle composition musicale dans laquelle chaque note contribue à l’harmonie de l’ensemble tout en gardant son empreinte propre. « Il y a de la musique dans le soupir du roseau; il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau, il y a de la musique de toute chose si les hommes pouvaient l’entendre« , dit si justement G. Gordon.

Un chaleureux Merci à toutes celles et tous ceux qui suivent Les Belles Sources. J’apprécie vos espaces d’expression respectifs riches et diversifiés. Quant aux expressions de cet espace, elles reflètent un peu ce regard joyeux ou triste, gai ou mélancolique, parfois nostalgique…, jamais indifférent, posé sur les Arts, les Cultures, les Patrimoines selon des coups de cœur, ce qui m’interpelle, ce qui me touche, ce qui me parle, ce qui me tient à cœur, ce que j’aime… en plus du grand plaisir que j’ai à vous les partager. Et si vous y trouvez  vous-mêmes du plaisir, alors tout « baigne »! Les Belles Sources

 

 

%d blogueurs aiment cette page :